Espagne, Xativa, encore un décès lors d'un lâcher "traditionnel" de taureaux

Publié le par Pression Ethique Anti-Corrida Europe

Encore un décès, avec la bénédiction des autorités espagnoles et européennes qui permettent tout lorsqu'il s'agit de traditions... XATIVA, Espagne, encore un mort... parce qu'il refusait de vivre sous une bulle...

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/14/97001-20110814FILWWW00172-espagnelacher-de-taureaux-un-mort.php

 

extrait LE FIGARO

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/14/97001-20110814FILWWW00172-espagnelacher-de-taureaux-un-mort.php

Un homme d'une trentaine d'années est décédé lors d'un lâcher de taureaux traditionnel dans les arènes de Xativa (est de l'Espagne), après avoir été encorné par un taureau réputé dangereux, ont indiqué aujourd'hui les autorités locales.

Le 2 août, un lâcher de taureaux dans les rues de la petite ville de Lodosa (nord de l'Espagne) avait fait un mort mardi parmi les spectateurs, un homme de 74 ans atteint par un coup de corne, la troisième victime dans des fêtes taurines en dix jours.

 

Extrait EUROPE1

 

http://www.europe1.fr/International/Espagne-1-mort-dans-un-lacher-de-taureaux-668423/

 

"Raton", taureau d'une demi-tonne réputé dangereux, avait déjà tué deux personnes selon les médias espagnols.

 

sang

 

Pas grave pour le mundillo car comme dit M. Paul Hermé "ces parts de drames... inhérentes à l'essence même de ces manifestations." :

 
 
Drame
Lundi, 01 Août 2011

A Vergèze, un jeune homme a été tué par un taureau…

Ce drame plonge une famille dans le deuil, ainsi que toute une ville. Trop tôt, trop jeune... Je m’associe bien sûr à la peine de ses proches, parents et amis, mais malheureusement, on sait très bien que le risque zéro n’existe pas.  En courant les taureaux, en faisant de la vitesse, en grimpant, en volant, en nageant, l’accident guette tous ceux qui prennent un risque, même si en l’occurrence toutes les précautions d’usage avaient été prises.

A Vergèze, ce qui s’est passé au cours d'un abrivado n’est hélas pas une première. A Rafelbunyol, dans la région de Valencia où l’on aime tant les « correbous », un homme est mort aussi. Et bien entendu, lorsque l’on parcourt le net, les réactions ne se font pas attendre de tous ceux qui réclament l’interdiction de ces pratiques taurines liées aux traditions. Comme s’il fallait fermer l’accès à la montagne, sous prétexte que des alpinistes y trouvent la mort, ou celui de la mer et des piscines, des circuits, de tout ce qui présente le moindre risque. Pour vivre sous une bulle…

Pour aussi tragique que ce soit, nos traditions liées au toro, que ce soit dans le Sud de la France, en Navarre, dans la Communauté Valenciane ou encore dans d’autres régions d’Espagne, ont connu, connaissent et connaîtront encore leur part de drames. Que l’on déplore, bien sûr, mais qui sont inhérentes à l’essence même de ces manifestations. Avec leurs dangers, librement consentis, et leurs issues parfois tragiques…

Publié dans La corrida c'est quoi

Commenter cet article