Exception corrida, l'enfance de la violence

Publié le par Pression Ethique Anti Corrida Europe

 

Dimitri Mieussens, juriste, auteur de "L'exception corrida" se penche sur le scandale français des enfants à la corrida, sur les gradins des arènes ou dans les écoles de tauromachie pour les plus de 6 ans où, avec l'argent public, on leur apprend à torturer et tuer un veau à l'arme blanche.

 

220580345

 

 

4 juillet 2011

Excellent article paru en deux parties dans les éditions VegMag/Regard Animal mai-juin 2011 et juillet-août 2011.

http://www.vegmag.fr/005-actus/041-animaux/695-les-enfants-de-la-corrida-par.html

 

Extrait partie 1:

Voici donc un spectacle à la violence crue destiné, en France, à tout public (sauf lorsqu’il passe à la télévision). Il y a bien d’autres paradoxes et bizarreries dans le monde complexe de la tauromachie. Par exemple, les écoles tauromachiques sont subventionnées par les communes et les conseils généraux ; les associations protectrices des enfants sont généralement silencieuses sur la question des jeunes et de la corrida. On a même pu voir l’Unicef France, dont la mission est «  d’assurer à chaque enfant, santé, éducation, égalité et protection », tenir un stand au cours d’une feria des enfants à Nîmes. Est-ce à dire que les enfants et adolescents n’encourent aucun risque à assister aux corridas ou même à y participer, qu’il ne faille pas les protéger ?..." Dimitri Mieussens


Extrait partie 2:

" La corrida est un spectacle violent, de sang et de mort. Ce n’est donc pas un spectacle pour les enfants et les adolescents, et encore moins une activité extrascolaire. En outre, comme la violence des corridas est spécialement caractérisée par des « actes de cruauté » et des « sévices graves », lesquels interdisent par eux-mêmes de trouver des raisons valables à l’existence de cette violence, toute tentative d’y enrôler de jeunes individus fragiles et immatures relève, à n’en pas douter, d’une véritable irresponsabilité.

Dimitri Mieussens

 

 

 


Publié dans Enfance et corrida

Commenter cet article