Jean-Marc Eyrault laisse la liberté à ses députés...

Publié le par Pression Ethique Anti Corrida Europe

Sommé de s'expliquer sur les pressions supposées qu'il exercerait envers les députés de son groupe à l'Assemblée Nationale pour ne pas voter la proposition de loi GAILLARD-MARLAND MILITELLO, Monsieur Jean-Marc EYRAULT a répondu sur son mur Facebook qu'il laissait les députés libres.

Voici la réaction que nous publions sur son mur qui semble-t-il vient d'être désactivé pour les commentaires.

http://www.facebook.com/jmayrault?sk=wall   

 

Laisser la liberté ne suffit pas, Monsieur, il faut informer vos députés sur la réalité des corridas, leur atrocité, la mise en danger des enfants à qui on apprend dans les écoles de tauromachie à torturer puis tuer des veaux à l'arme blanche. Par votre silence limite complice vous n'aidez pas notre nation à évoluer vers plus d'humanité. Trouvez-vous normal que le ministre de la culture ait soutenu une commission anti démocratique basée sur un rapport mensonger et édulcoré du monde taurin bafouant le principe de l'animal être sensible ? Vous contentez-vous de liberté en l'occasion ?
Nous NON. Soyez-en sûr, EN 2012 LES TAUREAUX VOTERONT.
Respectueusement,
Joëlle Oldenbourg
présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE

Dossier adressé à la CULTURE et à l'UNESCO :
http://pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/article-inscription-esperpendique-courrier-unesco-et-culture-de-galgos-ethique-europe-73246482.html
avec toutes les annexes jointes à ce dossier.
Dans l'espoir que vous appellerez tous les députés de votre groupe à voter pour une France libre de cette gangrène taurtoromachiqueen soutenant la proposition de loi de Mesdames GAILLARD et MARLAND MILITELLO.
Respectueusement,
Joëlle Oldenbourg
présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE

Commenter cet article