Nîmes ou le cancer infiltré... apologie corrida même dans les prisons

Publié le par Pression Ethique Anti-Corrida Europe

midi libre cape muleta et rasets à la maison d'arrêt de Nîmes

Les taurtionnaires sont-ils en mal de sang neuf qu'ils partent dans les prisons pour glorifier l'insoutenable réalité ?

 

 

Reçu de Monique :

bonjour à tous,
comme je l'ai indiqué sur FB j'ai retrouvé l'article du midi libre sur le sujet; je ne peux pas le mettre en ligne parce que je n'ai pas les outils actuellement mais je peux vous en adresser une copie par courrier postal; je suis d'autant plus choquée que j'ai fait de très nombreuses interventions auprès des détenus de ce centre et ce durant plus de 10 ans en qualité de prof de français et de conseillère en formation continue; à cette époque, nous parlions d'aide à la réinsertion, de la dimension éducative de nos interventions; je n'avais que rarement l'occasion de "distraire "mes stagiaires et il fallait batailler pour leur apporter un café - maison , refusé sous le prétexte qu'il s'agissait d'un excitant!!!!! j'ai coordonné pendants plusieurs années les formations des centres pénitentiaires de la région, participé aux travaux des commissions nationales et notre souci était toujours la diminution de la violence dans ces leiux par essence violents; où en est-on aujourd'hui!!!! la crétinerie s'est elle répandu à ce point comme une peste?
dites moi si vous voulez copie de l'article
avec mon soutien inconditionnel pour votre action
Monique C.

 

ligne-arc-en-ciel

 

La page du Midi Libre concernant cette "animation" en 2009 a disparu... Je n'ai rien trouvé sur le site de ces chantres de la tauromachie... Si quelqu'un a un lien, je suis preneur ! Merci.

Une capea organisée au coeur de la Maison d’arrêt – Panier – Midi Libre

 

Voici le document scanné par Monique. Merci,Monique.

 

Nimes-maison-d-arret-apologie-corrida-copie-1.jpg

 

ligne-arc-en-ciel

ligne-arc-en-ciel

 

Courrier de Monique, je vous invite à faire de même. Je le ferai  pendant que mes amis de GALGOS ETHIQUE EUROPE manifestent en tant que membre du COLLECTIF NON A LA HONTE FRANCAISE car un accident m'empêche de m'y rendre comme en Mai 2011. Merci à Monique qui nous permet de diffuser et invite tous les visiteurs révoltés à faire de même. Quant à moi je ne vois qu'une solution :

 

ABOLISSONS LA CORRIDA ET CREONS DES COMBATS DE TOREROS BRAVOS !

Corrida, Basta !

 

 

 

 

 

Monique C

...

A Madame la directrice de la Maison d’arrêt

30000 Nîmes

 

 

Objet : article du Midi Libre Cape, muleta et rasets à la Maison d’arrêt

 

Copie à la Direction Régionale de l’Administration Pénitentiaire

Copie à la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire

Copie au Ministère de la Justice

Copie à Midi Libre

 

 

Madame la Directrice,

 

Mes yeux sont tombés hier matin sur un article publié dans le Midi Libre et signé de Roland Massabuau, article titré « Cape, muleta et rasets à la maison d’arrêt.  Mon sang n’a fait qu’un tour !

Sachez d’abord, Madame, que je suis intervenue dans l’établissement que vous dirigez durant de longues années ; d’abord en qualité de professeur ensuite en qualité de conseillère en formation. Nul doute que des personnels encore en poste dans le service social se souviennent de moi, nous avons œuvré, ensemble, dans un même objectif : permettre aux détenus incarcérés de comprendre sinon de maitriser la violence qui les avait conduits derrière les barreaux, de reconnaître aussi le respect qu’ils devaient à l’autre comme ils le devaient à leur propre personne.

Les stagiaires à cette époque ont construit leur salle de sport, ils ont participé à la rénovation de divers locaux comme les douches ou certaines salles de cours qui s’étaient dégradées….dans une cour on tenta même d’en initier certains à la culture des pétunias…..

Durant la même période je coordonnais les actions de formation sur la région ; de Perpignan à Nîmes, en passant par Carcassonne et Villeneuve les Maguelonnes et jusqu’à Arles, je fréquentais les équipes des maison d’arrêt comme celle des centres de détention pour longues peines. On parlait de surveiller, de punir, mais aussi de promouvoir les projets de réinsertion ; on se demandait comment la prison pouvait jouer un rôle éducatif et on ne cédait ni aux modes, ni à la démagogie…. Jusqu’à l’excès sans doute puisque je me souviens avoir bataillé ferme pour avoir l’autorisation d’apporter du café-maison à mes stagiaires du quartier femme, le samedi matin, en clôture d’une session de formation ; On craignait que cela les excite !!!

Vous comprendrez à quel point l’article du Midi Libre m’a permis de mesurer le recul auquel vous participez en choisissant de mettre sous les yeux de personnes pour le moins « fragiles », qui ont, dans  tous les cas suffisamment prouvé par leur conduite qu’elles présentaient un danger pour la société, de mettre sous leurs yeux le spectacle de la violence, de la maltraitance de l’animal, de l’absence de respect pour l’autre, le  vivant….au bénéfice de la couleur locale, et sans doute de votre notoriété si ce n’est de celle des éleveurs dont parle Monsieur Massabuau !

Je ne suis pas seulement outrée par vos choix, je suis en colère que l’administration dont vous dépendez vous ait laissé faire une pareille démonstration. Dans une période où, enfin, des voix se lèvent pour demander l’interdiction du spectacle  de la torture et de la mort.

Evidemment, on précise bien dans le Midi Libre qu’il n’y a pas eu de mise à mort dans « vos jeux du cirque »…. Comment aurait-on sorti la bête ? gageons que vous aurez plus d’imagination une prochaine fois.

 

 

Monique C

Publié dans Patrimoine immatériel

Commenter cet article

jackie 10/02/2012 18:18

il n'y a pas de mail ?

Pression Ethique Anti-Corrida Europe 16/05/2012 08:26



ah, je vérifie.... désolée pour le retard suite pb de santé. Le blog va être repris par une amie.


Merci pour tes diffusions, Jackie,


Bises amicales,


Joelle GEE