Portugal, l'Unesco alibi pour les maltraitants animaliers

Publié le par Pression Ethique Anti-Corrida Europe

UNESCO ALIBI DES TORTIONNAIRES D'ANIMAUX BASTA !
d'où la nécessité de suivre l'appel aux associations pour requête Unesco.
Message du 16/11/11 21:02
> De : "Maria Lopes"

> Objet : Portugal - Capeia Arraiana inscrite dans l'inventaire culturel immatériel du Portugal
>
>

Ami(e)s,

La "Capeia Arraiana" une barbarité très sui generis de la région de Guarda ou plusieurs d'hommes protegés par une armation pontiagude faite avec bois affrontent un taureau vient d'être inscrite dans l'inventaire culturel immatériel du Portugal.

 

Dans l'annonce  faite dans le journal officiel il est dit que cette pratique ne cause pas des lésions au animal. Bien les photos disent plus que milles de paroles.


PORTUGAL-capeia-arraiana-1.jpg

Ça c'est très grave car il est le prémier pas pour la demande à UNESCO d'inscrire cette "festivité" comme patrimoine immatériel de l'humanité. Bien sur qui ont va faire le possible et impossible pour annuler cette décision.

Pour les Animaux

Maria Lopes

 

PORTUGAL-capeia-arraiana-2.jpg

Publié dans Autres pays

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joao 27/08/2016 13:31

Vous dites n'importe quoi. À la fin de la Capeia le toro n'a pas déversé une goutte de sang. Ce type de jusqauboutisme sans nuance nuit gravement au combat de ceux qui veulent la fin des corridas avec mise à mort et/ou avec ibjets tranchants. Vouloir faire interdire la Capeia c'est comme vouloir interdire des chiens de troupeau parce qu'ils heurteraient la sensibilité de ces pauvres chèvres. Tout simplement ridicule. Combattez les corridas, les pratiques des abattoirs, les conditions des poulets en batterie, le festival chinois de viande de chien, tout ce que vous voulez, mais là, en l'occurrence, vous vous trompez.