RODILHAN lettre du député belge Laurant LOUIS à Monsieur Sarkozy

Publié le par Pression Ethique Anti-Corrida Europe

Encore une manifestation d'incompréhension et de révolte, cette fois venue du député belge laurent LOUIS

 

http://www.laurent-louis.be/blog/?p=558

Monsieur le Président de la République,


Je me permets de vous écrire en ma qualité de Député du Parlement fédéral belge afin de vous exprimer toute ma colère suite aux agressions graves dont ont été victimes, sur votre territoire, les membres de nombreuses associations belges et françaises de défense des animaux dont 12 de mes compatriotes issus de l’ASBL Animaux en péril, association de protection animale belge reconnue pour son sérieux et sa discipline par nos autorités.

Ces personnes responsables et particulièrement honorables manifestaient contre la corrida, spectacle barbare et dépassé, que votre gouvernement a érigé en élément important de votre patrimoine culturel.

Avec stupeur, j’ai découvert, via les images filmées et largement diffusées sur les réseaux sociaux mais aussi via les télévisions nationales, que mes compatriotes et plus largement les 91 personnes qui manifestaient calmement et pacifiquement dans les arènes de Rodilhan à Nîmes, ce samedi 8 octobre, ont subi un véritable lynchage public.

Sur base des photos (que je joins à ce courrier) et des certificats médicaux, je ne peux que déplorer que le spectacle qui s’est déroulé ce 8 octobre n’a pas vu que la mise à mort de 6 veaux en guise de finale du concours “graines de toreros”. Il a aussi vu et c’est particulièrement dérangeant pour tous les défenseurs de la démocratie, l’agression spontanée et volontaire de manifestants pacifiques par le public et les organisateurs.

Les faits qui se sont déroulés sont particulièrement graves. Ils sont en outre attestés par les images vidéos. Ces images montrent des coups et blessures volontaires, des tentatives d’étouffement, des coups puissants portés aux visages des manifestants dont nombre d’entre eux étaient des femmes. Pire, une manifestante a même été agressée sexuellement puisque plusieurs agresseurs n’ont pas hésité à lui enlever son t-shirt et dans un second temps son soutien-gorge, l’exhibant ensuite comme un véritable trophée. Les blessés sont bien entendu nombreux et les blessures sont variées: contusions multiples, fractures ayant entraîné des hospitalisations, côtes cassées, personnes en état de choc…

Le plus dérangeant dans cette triste affaire, c’est que la police est arrivée près de 30 minutes après le début des agressions qui ont duré un long quart d’heure, un quart d’heure de souffrances et d’humiliations pour ces malheureux manifestants. De ce qui m’est revenu des participants, nombre d’entre eux accusent la police d’avoir regardé et laissé faire. Une photo jointe à ce courrier en atteste.

Monsieur le Président de la République, vous imaginez bien qu’en mes qualités d’élu de la Nation belge et de défenseur de la démocratie, je ne peux accepter, tout comme vous, je l’imagine, qu’une manifestation pacifique soit dispersée dans la violence par de simples citoyens. Puisque nous partageons ces valeurs de justice, de sécurité et d’ordre, vous comprendrez que je compte particulièrement sur vous pour que toute la lumière soit faite sur ce dossier. Je vous demande de bien vouloir faire tout le nécessaire pour que les auteurs de ces infractions graves soient identifiés, poursuivis et jugés. Pour le moment, près de 20 plaintes ont été déposées auprès du Procureur de la République.

J’estime également qu’il est de votre devoir d’enquêter afin de savoir exactement les raisons pour lesquelles la police n’est pas intervenue et a préféré laisser faire la sale besogne d’évacuer ces manifestants par la foule en colère, mission uniquement réservée à l’autorité publique dans tout Etat de droit qui se respecte.

Vous comprendrez que je ne peux que condamner avec la plus grande fermeté le comportement du Maire UMP de Nîmes, Monsieur Jean-Paul Fournier qui, sur base des images, semble s’amuser de la situation. Que dire alors du Maire de Rodilhan, Monsieur Serge Reder qui a déshonoré sa fonction en participant aux agressions. Assurément un rappel à l’ordre s’impose. J’estime, pour ma part, que ces responsables politiques se sont rendus coupables de non-assistance à personnes en danger.

De mon côté, j’ai demandé au Ministre belge des Affaires Etrangères, Monsieur Steven Vanackere, de mettre tout en oeuvre pour que l’agression dont ont fait l’objet mes compatriotes ne reste pas impunie.

En tant que Président du Mouvement Libéral Démocrate, parti belge partageant la philosophie politique de l’UMP, j’espère que je pourrai compter sur votre soutien appuyé et que vous ré-affirmerez haut et fort que nul n’est au-dessus des lois, pas même les adorateurs de la corrida et que toute infraction mérite une sanction. Ces racailles, pour reprendre un terme que nous aimons utiliser tous les deux, doivent assumer leurs responsabilités et être déférés devant la Justice.

Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à ce courrier et vous souhaite d’ores et déjà mes voeux de réussite pour l’élection présidentielle qui s’annonce. Vous pourrez compter sur le soutien plein et entier de ma formation politique ici en Belgique.

Recevez, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes sentiments les plus distingués.


Laurent LOUIS

Député fédéral

Président du Mouvement Libéral Démocrate (MLD)

Publié dans Patrimoine immatériel

Commenter cet article

Roland Paret 14/10/2011 20:12


Bonjour, enfin une bonne nouvelle. Je viens d'écrire à ce député pour lui exprimer ma gratitude et mes remerciements. Je suggère à tous les gens respectueux du vivant et de la démocratie de lui
adresser un petit mot.


Pression Ethique Anti-Corrida Europe 16/10/2011 09:01



Merci Roland, c'est ce que j'ai fait à plusierus reprises sur son blog et sur sa page Facebook où il répond chaque fois, ce qui n'est pas le cas de nos politiques en général.


Donc à vot' souris pour remercier Laurent LOUIS.