Corrida et politiciens, mensonges et dissimulations...

Publié le par Pression Ethique Anti-Corrida Europe

Pouvoir et corridas, honte et mensonges

 

Excellent article sur le blog de Anna Galore à lire dans son intégralité, montrant bien que même des gens comme Pierre GIACOMETTI ex directeur d'IPSOS  peut mentir quand il étale les chiffres des sondages, ce qui est un comble.

Quant à moi, je suis ABC, Activement Corrida Basta !

 

Extrait :

giacometti.jpgDans une interview donnée en septembre 2007 à la revue espagnole ABC, Pierre Giacometti, ex-directeur d'Ipsos et conseiller de Nicolas Sarkozy, explique que ce dernier, pourtant procorrida convaincu, a interdit à ses ministres d'assister à des corridas "pour ne pas alimenter la polémique". C'est dire s'ils portent leur passion honteuse en haute estime. Au moins ont-ils conscience que se régaler publiquement de ce spectacle barbare n'est pas très bon pour leur image.

Une autre grande constante qui ressort de cette interview, toujours d'actualité, c'est le recours au mensonge systématique pour justifier le maintien de la corrida en France. Il est vrai qu'asséner des contre-vérités est une pratique courante chez les aficionados.

L'exemple le plus récent est le communiqué officiel de l'Observatoire National des Cultures Taurine, en réaction au lynchage de manifestants anticorrida à Rodilhan, qui invite les aficionados "comme ils l'ont toujours fait, à conserver leur calme face au visage haineux de l'intolérance et de l'obscurantisme". Oui, vous avez bien lu : ce sont les manifestants non-violents tabassés qui sont haineux, intolérants et obscurantistes et ce sont les aficionados qui leur tapent dessus qui montrent à quel point ils savent conserver leur calme.

sarko corrida.jpg ...

Là où Pierre Giacometti met en avant une vérité incontestable, c'est quand il rappelle qu'un nombre important de responsables politiques de tous bords soutiennent la corrida, à commencer par Nicolas Sarkozy.

corrida douillet.jpgIls sont particulièrement nombreux parmi les ministres ou ex-ministres (François Fillon, David Douillet, Hervé Morin, Laurent Wauquiez, Jean-François Copé, Roselyne Bachelot, Michèle Alliot-Marie, etc.) mais aussi à gauche (Ségolène Royal, Martine Aubry, Manuel Valls, Arnaud Montebourg). Seuls les mouvements écologistes, dont Europe Écologie Les Verts, ont une position clairement anti-corrida déclarée.

Mais le lobby pro-corrida étant largement représenté dans les cercles du pouvoir, ni le chef de l’État ni le gouvernement ne tiennent aucun compte du fait qu'une large majorité de la population, y compris dans les départements où la corrida est légale, demande à ce que ces pratiques barbares soient enfin interdites comme partout ailleurs en France...Anna Galore

 

Lire l'intégralité donc sur

http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/archive/2011/10/14/pouvoir-et-corridas-honte-et-mensonges.html

 

Publié dans La corrida c'est quoi

Commenter cet article